Généalogie héraldique

Dans le cadre de la généalogie héraldique je peux vous proposer de transcrire quelques pièces très anciennes que vous possédez ou que j’aurai trouvé au cours de mes investigations. 

L’objectif est d’obtenir le maximum d’informations ressortant de ce type de documents à propos de vos ancêtres. Il peut s’agir de pièces nobiliaires médiévales, de documents notariés, royaux médiévaux ou de pièces monastiques.

 

Je peux vous faire profiter à cet effet et si vous le souhaitez, de mes connaissances en codicologie médiévale, étudier la teneur de certains manuscrits et la description de certaines productions et filigranes médiévaux.

 

Leur apparition date du XIIIe siècle et s’est perdue totalement après 1830. Dès la proclamation de l’Empire, les filigranes apparaissent de nouveau à l’effigie de Napoléon et au cours de la Restauration pour les attributs de la Royauté.

L’intérêt de les étudier durant la période médiévale, est qu’ils nous fournissent des informations très précieuses concernant les armes de guerre utilisées par vos très lointains ancêtres, leurs accessoires de chasse, et à propos de leurs armoiries.

 

La réalisation de différents mémoires peut être mis en place à cet effet. Ils peuvent être consacrés à la Noblesse de vos ancêtres ou je peux également constituer diverses fiches héraldiques dans lesquelles ils figurent.  J’ai déjà eu l’occasion de présenter mes travaux en la matière et j’appartiens à plusieurs Cercles, Associations, Chambres etc..

 


Contrairement à ce que l’on pense, les blasons n’étaient pas l’exclusivité de la Noblesse. A partir du XIVe siècle, tout le monde pouvait en posséder et dans votre ascendance il en existe forcément et ce, quelles que soient vos origines. 

Les armoiries sont avant tout des emblèmes et des symboles. Le symbole n’est-il pas le langage universel par excellence ?

 

Si cela vous tente, je peux vous faire découvrir les armoiries de votre propre Famille très éloignée, en vue de partager avec elle sa propre reconnaissance. La plupart des armoiries se trouvent partout. Elles sont souvent accompagnées de toutes sortes d’ornementations et peuvent tout exprimer y compris les états d’âme.

 

L’héraldique est probablement la seule science qui obéît à une seule règle : celle de la magnificence ! Pourquoi nous priverions–nous d’un tel enseignement et d’un tel plaisir ?

 

Quant à la Noblesse, elle a joué un rôle important dans l’histoire et elle est remplie de rebondissements.

 

Nous considérons trop souvent encore la Noblesse comme étant une entité immuable et inaltérable. Or, une particule n’est pas nécessairement synonyme de Noblesse et nous oublions que l’anoblissement peut appartenir à tout individu qui peut en acquérir le titre et le privilège. En réalité, le terme de Noblesse n’a pas de signification précise.

 

Elle est souvent accompagnée d’un qualificatif ou intégrée dans une expression mais il n’existe pas, à proprement parler, d’une Noblesse mais bien de plusieurs Noblesses... Les Nobles, quels qu’ils soient ont toujours eu à cœur de démontrer le bien–fondé de leur condition et c’est ce que je vous propose de découvrir.



Château fort
Château fort
Ville
Ville

 

Les patronymes de votre ascendance ne sont pas le fruit du hasard. Parmi mes disciplines, l’onomastique (science qui se donne pour objet d’étudier les Noms propres) occupe une place importante et indispensable dans mes recherches sans quoi, elles ne pourraient exister. Il y a bien longtemps, le Nom avait un caractère essentiellement religieux et il est toujours sacré.

Sceau
Sceau

Pris dans l’impasse de l’homonymie, nos ancêtres pour pouvoir se distinguer, ont adopté des surnoms et ce sont ces surnoms qui, devenus héréditaires, représentent maintenant nos Noms de Famille.

 

Nos patronymes ont donc pour origine des surnoms choisis par nos ancêtres entre le Xe et le XIVe siècle. Ce n’est que par la suite (XVIe siècle) qu’ils ont pu être mentionnés dans des registres de baptêmes. Ces surnoms, donc nos Noms, se sont transformés au cours des générations et diffèrent selon les régions et dialectes propres à chacune.

 

Dans le même état d’esprit, j’interviens également en matière d’anthroponymie (étude étymologique et historique des noms de personnes liés à un lieu) en concentrant mes recherches, en analysant les noms de lieux où ont vécu vos ancêtres et ceux qui sont constitués à partir de leurs Noms de famille. 

 

La plupart des noms de lieux sont des Noms propres, mais il faut être très prudent car ils dépendent de différentes phonétiques et de la lenteur de la fixation orthographique. Certains ont changé et d’autres ont même disparu. Cela demande certaines compétences et du temps afin d’éviter que des erreurs soient commises. Je vous propose de m’y atteler.

 

J’en ferai tout autant, si vous êtes intéressés par l’un ou plusieurs de vos ancêtres qui ont été ecclésiastiques en me plongeant dans ces archives et inventaires qui nécessitent d’être parcourues avec beaucoup de dextérité et de méthode. De plus, certains de ces registres ne sont pas facilement accessibles.

De par mes connaissances et ma formation, j’ai également la possibilité d’étudier pour vous, le cas échéant, le bâti d’un patrimoine religieux ou d’une structure féodale ayant fait partie de l’environnement ou de l’histoire de vos ancêtres.

 

L’une des plus grandes richesses est de pouvoir concilier les deux et de vous le faire découvrir...